salon vins saint-georges

Les amateurs de vins étaient choyés ce dimanche 24 novembre. En effet, l’hôtel Le Georgeville était l’hôte de la 7e édition du Salon des vins de Saint-Georges. À  cette occasion, un sommelier de renom et deux propriétaires de vignobles avaient été invités à venir discourir de leur travail. C’était donc une chance en or pour les amateurs de vin souhaitant en apprendre un peu plus sur l’art sommelier.

D’abord, Mme Régine Sumeire, propriétaire des trois vignobles en France, a prononcé une conférence intitulée « Les Vendages 2013 », vers 13 h 30. Elle était accompagnée par M. Olivier Mousset.  Par la suite, M. Alain Rochard, propriétaire du vignoble du Loup Blanc dans la région de Languedoc Roussillon, a pris la parole vers 14 h 30. M. Rochard a décrit le métier de vigneron, qui selon lui, exige passion et créativité. Enfin, le sommelier de renom, M. Philippe Lapeyrie, s’est adressé aux visiteurs vers 15 h 30. Il a discuté de la situation québécoise, abordant notamment les goûts populaires des Québécois en matière de vin.

Une diversité de produit impressionnante

Outre ces conférences, le public était invité à venir déguster quelques verres. Ainsi, une trentaine de sommeliers étaient dispersés au premier étage du Georgeville. Ceux-ci offraient du vin en échange de petits coupons qu’on pouvait acheter sur place.

Pour ce qui est de la variété, inutile de dire qu’il y en avait pour tous les goûts. Au total, le Salon des vins 2013 comptait plus de 300 produits. Cette vaste sélection comprenait des vins provenant de tous les coins de la planète. Pour les passionnés du vin, c’était donc l’occasion rêvée pour découvrir de nouvelles marques. De plus, les professionnels sur place se faisaient un plaisir de conseiller le public sur la nourriture à associer avec chaque type de vins.

Le profit va à des organismes beaucerons à but non lucratif

Les bénéfices de l’évènement étaient redistribués à plusieurs organismes beaucerons. En effet, les profits étaient remis à Moisson Beauce, au Havre l’Éclaircie, au Club Rotaract, à Alphare, à l’Escadron des cadets 881 de Saint-Georges et au Cercles des fermières.

En terminant, rappelons que les billets de l’évènement étaient en vente depuis le 1er novembre. Au coût de 20$, il était possible de se les procurer à La Maison du Vinot, dans les SAQ de la région et chez tous les organismes qui bénéficiaient d’une part de l’argent amassé.

Ecrit par restaurantemploi

emploi hôtellerie restauration