Beaucoup de gens font une cure sans alcool au mois de Janvier. Mais pour une cure de désintoxication plus civilisée, vous pourriez plutôt envisager de devenir végétarien. C’est un excellent moyen de se remettre des excès de la période des Fêtes tout en dégustant un verre de vin avec le dîner. Quant à ce qui est de choisir le bon vin avec chaque plat de légumes, nous avons ce qu’il vous faut.

Alors qu’il est notoirement difficile de trouver des correspondances avec les artichauts et les asperges , les légumes-racines rôtis, les haricots et plats de champignons  se prêtent très bien au vin.

Comme avec n’importe quel plat, associer légumes et vin peut être réalisé avec succès grâce à l’une de ces deux stratégies:

– choisir un vin qui montre quelques-unes des mêmes caractéristiques que le plat, comme une forte acidité ou des notes végétales.

– Sinon, servir un vin qui contraste avec le plat, comme un blanc éclatant avec quelque chose de riche et gras, comme l’avocat.

Nous vous conseillons également d’examiner la cuisson du plat : rôtissage et caramélisation font ressortir les saveurs riches, plus douces dans un légume. Cuisson à la vapeur ou sautés peuvent garder la saveur légère et lumineuse. Braiser fera ressortir certains des aspects les plus profonds.

D’autres composants dans un plat, des fines herbes fraîches aux épices, peuvent également influer sur ce que vous pourriez jumeler avec lui.

Ci-dessous une infographie qui récapitule les alliances légumes-vins possibles :

vin et légume

Ecrit par restaurantemploi

emploi hôtellerie restauration